Ordre du jour de l'AG du 25 septembre 2010 (cliquer  ICI)

------------------

P.V. Assemblée générale Promotion Plateau des Glières

Ecoles de Coëtquidan, cinéma Bonaparte

Samedi 25 septembre 2010


L’assemblée générale de la promotion Plateau des Glières s’est tenue le samedi 25 septembre 2010 à 18 heures 45, dans la salle de cinéma Bonaparte des Ecoles de Coëtquidan.
La liste des participants figure en fin de procès verbal.

Conformément aux statuts, le bureau était constitué comme suit :
- président Daniel Uguen
- secrétaire Jean Blanchard
- trésorier Jean-claude Laprévote

L’ordre du jour a été respecté.

1- Rapport moral.

Le rapport moral a été l’occasion de nous féliciter du grand nombre de camarades ayant participé à cette réunion promo puisque nous avons été 109 à nous retrouver, quelques heures pour certains (5), tout le week-end pour le plus grand nombre, en ces lieux symboliques que nous quittions il y a 40 ans.
Onze camarades étaient présents pour la première fois depuis 2004, ce qui porte à 80 le nombre de ceux qui sont venus une fois ou plus à nos réunions annuelles depuis cette date.
C’est un bon résultat, que beaucoup peuvent sans doute nous envier, mais je pense que nous pouvons sans doute faire encore un peu mieux. Nous représentons la moitié des camarades, à notre connaissance toujours en vie de la promo, puisque malheureusement 23 d’entre eux sur 188 nous ont désormais quittés. Nous restons donc à 165.
Ce serait bien si le bouche à oreille, l’amicale persuasion et la garantie sans cesse affirmée que ces rencontres ne sont aucunement des réunions d’anciens combattants mais des retrouvailles d’amis sincères, dont les épouses s’entendent à merveille et sont ravies de se retrouver, ce serait bien dis-je si, les années passant, l’objectif des deux tiers finissait par être atteint un jour.
C’est en tout cas le voeu que je forme et nous ne sommes pas en si mauvaise voie.



2- Informations du secrétaire.

Le secrétaire a fait des dépenses depuis la dernière réunion : 217,90 euros qui se décomposent en :
- 100,16€ d'abonnement Internet pour le site promo.
- 46.64€ de papier, encre, enveloppes, photocopies et badges.
- 71.10€ de timbres.
Théoriquement les frais à venir devraient baisser compte tenu d'une petite augmentation des abonnés à Internet et d'une diminution des envois papiers due aux changements d'adresses non signalés.

Comme il est dit plus loin j'ai transmis les nouvelles de ceux qui au cours de l'année écoulée m'en ont données. Toutefois l'étonnement est grand vis-à-vis de ceux qui ont participé au moins une fois depuis 2004 mais pour lesquels nous n'avons plus de nouvelles.
Le site comporte une rubrique "A vous la parole" où chacun peut s'exprimer et vous êtes invités à l'utiliser.


3- Bilan trésorier.

Bilan financier
Compte de résultat de l’année 2009
Rappel : les comptes sont arrêtés après le solde des dépenses des journées de la promotion.
• Produit fonctionnement courant : 1231€
Cotisations 2009 : 811€
Cotisations 2008 et antérieures, 2010 et futures : 415€
Et un reliquat vente livre de 5€.
• Charges fonctionnement courant : 265,76€
Frais secrétariat et internet : 165,76€
Gerbe : 100,00€

D'où un résultat intermédiaire positif de 965,24€

Journées de Bordeaux.
Produit : 10479,00€ ; charges : 9646,00€
Soit un résultat positif des journées de 833,00€
Cette différence très nettement positive provient du geste commercial fait in fine par le cercle, à la demande de notre organisateur J-L Bereil, sur les surcoûts des serveurs en extra.

A ces deux résultats positifs s’ajoute le report du bilan 2008 qui est de 497,50€
Soit un résultat positif 2009 arrêté au 7 janvier 2010 de
6770,74€
Commentaires : les dépenses administratives sont bien maîtrisées ;
La trésorerie de l’association permet la souplesse pour assurer les règlements des journées de la promotion.

Rappel : possibilité de régler la cotisation et la participation aux journées de la promotion par virement ou par chèque global sous réserve de bien identifier le détail de la somme.

Jean-Claude LAPREVOTE
KS Plateau des Glières


4- Suggestions de camarades.

Après que Jean Blanchard eut évoqué les nombreux mails ou courriers qu’il a reçu depuis un an et nous ai fait part des problèmes de santé connus des uns et des autres ou de leurs proches, et ce dans la mesure ou ils en étaient d’accord, Gérard Legout nous a parlé de Marine de Penfentenyo, fille de Jean-Marie, qui a une trentaine d’années et qu’il a rencontrée fortuitement à Villers sur Mer. Elle lui a fait part de son désir de mieux connaître son papa, elle qui n’avait que 4 ans au moment de son décès, au travers de témoignages et de photos le concernant, émanant de ceux qui l’ont côtoyé pendant sa vie d’officier. Nous avons aussi appris qu’un de ses fils, Yannick, qui venait de sortir de l’EMIA et était actuellement en école d’appli à Bourges.
Jean Blanchard nous a aussi fait le point de ce que nous savions qu’étaient devenus les camarades algériens en formation avec nous avant que je n’évoque, de façon un peu trop rapide sans doute mais le temps nous pressait un peu, la question des voyages promo sur une plus longue durée, avec des destinations hors de France. Cette question, déjà évoquée à plusieurs reprises, relève d’une très louable intention et je serais tout prêt à y adhérer si elle ne venait pas compromettre les objectifs de participation la plus grande possible et à un coût raisonnable, que nous nous sommes fixés dès le début.
A la réflexion, et avec l’expérience acquise depuis 2004, je pense que notre formule est la bonne. Un week-end à 300 € pour un couple, hors frais de voyage, ce n’est peut-être pas très cher mais ce n’est pas anodin non plus.
La périodicité annuelle me paraît aussi la bonne fréquence.
Nous sommes très heureux de nous retrouver et si nous nous quittons après seulement deux jours et demi, l’envie de nous retrouver l’année suivante reste toujours vivace. Tout le monde ne peut d’ailleurs pas, même avec la meilleure bonne volonté, avoir l’assurance de revenir chaque année, les impératifs des uns et des autres, familiaux ou autres, étant ce qu’ils sont.
Ne changeons donc rien à court terme, même si la question peut être reposée à l’avenir.


5- Réunion 2011 et suivantes

Depuis 2 ans, Serge Capet, a travaillé à un projet sur Bourges. Il est désormais très abouti, et après Bordeaux et Coët, ce sera donc Bourges 2011, les 16, 17 et 18 septembre, au moment des journées du patrimoine.
Vous aurez en temps utile toutes les infos nécessaires mais pour vous mettre l’eau à la bouche, sachez que le vendredi soir après le dîner, est prévu un parcours spectacle de près de 2 heures baptisé « les nuits de Bourges », que le samedi nous visiterons les trésors architecturaux de la ville, la cathédrale Saint Etienne, le quartier médiéval, le palais Jacques Coeur, le quartier des marais, avec dimanche matin le scénario traditionnel en milieu militaire. Il n’y aura peut-être ni rose ni foulard pour les épouses, on ne peut pas faire les 40 ans chaque année, mais Serge étant apiculteur, un petit pot de miel d’abeilles berrichonnes, sait-on jamais !
Le choix de Bourges ayant été rapide, nous avons pu faire un peu de prospective. Lyon n’a pas encore eue nos faveurs et d’aucuns s’en sont émus. Ce pourrait donc être Lyon en 2012 dès lors que quelques bonnes volontés régionales se manifesteront. Et puis, essayons de voir plus loin encore. 2013 rien pour le moment, mais 2014 oui, et c’est là qu’intervient à nouveau Gérard Legout.
Nul n’a oublié la magnificence de son accueil à Arromanches en 2005 et bien Gérard est prêt à remettre ça. Une seule condition m’a-t-il dit. Lui donner un accord de principe dès 2011, 2012 au plus tard, avec un ordre de grandeur réaliste des effectifs à prévoir. Pourquoi une telle proposition de sa part ?
Par grande générosité et amour de la promo et de ses membres cela va sans dire, mais aussi parce qu’en 2014, ce sera le soixante-dixième anniversaire du débarquement allié et sans doute une des toutes dernières fois que pourront se trouver réunis les derniers vétérans à y avoir participé.
Tous les nations du monde occidental auront à coeur de leur rendre un éclatant et vibrant hommage et Gérard, qui a désormais l’expérience de l’organisation de ces manifestations avec les plus hautes autorités de l’Etat Français et des Etats étrangers, propose à la promotion Plateau des Glières de l’intégrer, en tant que telle, au sein des délégations officielles de toutes sortes qui se presseront à cette occasion.
Devant une telle proposition et autant de générosité, ma seule réponse possible était oui bien entendu. En conséquence, annonçons déjà qu’en 2014 ce sera Arromanches et que ça ne sera pas en septembre mais à une date sans doute très proche de celle du débarquement de juin 44, aux alentours du 6 juin donc.

6 - Pour info.

Peut-être vous souvenez-vous que lors de notre réunion promo au plateau des Glières, le 12 juin 2004, nous avions invité madame Morel, la veuve de Tom, à nous honorer de sa présence en se joignant à nous. Elle avait à regret décliné l’invitation car elle devait être à Paris au même moment, quatre de ses arrières petits-enfants y célébrant leur première communion. Elle avait donc transmis l’invitation à son fils, le vice-amiral (2S) Philippe Morel, qui pour les mêmes raisons, s’agissant de ses petits-enfants cette fois, avait dû lui aussi décliner l’invitation.
Lundi 27 septembre, après la réunion promo, Christian Dandréis et Hervé Neveu (et leurs épouses), ont eu l’occasion de rencontrer le colonel Lebastard, secrétaire général de la Chancellerie de l’ordre de la Libération. Il leur a fait part du décès récent (3 semaines) et subit de l’amiral Morel, qui s’est écroulé en sortant de l’ascenseur qu’il venait d’emprunter pour rendre visite à sa mère en maison de retraite. Les épouses en sont venues à évoquer le foulard que venait de réaliser la promo et le colonel Lebastard, qui devait se rendre à la chancellerie de la Libération, a souhaité, si nous en étions d’accord, pouvoir en offrir un en notre nom, aux épouses Morel, désormais gardiennes de la tradition. J’ai accepté bien entendu. Chantal Neveu qui m’avait alerté s’en est chargée et le soir même je recevais un coup de fil de remerciements du colonel Lebastard.
Comme quoi ce foulard, un peu fruit du hasard, était promis à un brillant destin !


Liste des participants (107)
Coëtquidan, septembre 2010


Alentado Raymond (2)      Aragou Jacques (2)
Barassin Xavier (1)            Bargetzi Hubert (3)
Barré Yannick (1)              Bazaille Patrick (2)
Béreil Jean-Louis (1)          Blanchard Jean (2)
Brillant Martin (2)              Capet Serge (2)
Catesson Alain (2)             Charrut Clément (2)
Coatleven Bernard (2)       Collin Claude (2)
Cousineau Marc (2)          Cristofani françois (1)
Dandréis Christian (2)        Decomble Jean-Claude (2)
Diaz Jean-Claude (2)         Didelot André-Alain (2, vendredi)
Doireau Jacques (2)          Drancé Claude (2)
Edouard Bernard (1)         Galliot Alain (1)
Garrigues Antoine (2)        Ginestet Jean-Pierre (2)
Happe Jean-Michel (2)       Job Christian (1)
Kuntzmann Raymond (2)   Lachaud Christian (2)
Laprévote Jean-Claude (2) Latournerie Jean-Claude (1)
Lauga Richard (2)               Laurent Jacky (2)
Legout Gérard (2)              Legras Jean-Paul (2)
Mandine Gérard (2)            Marchandin Daniel (1, samedi soir, dimanche)
Martin Gérard (1)               Monneveu Gérard (1)
Mouttou Radja (1)             Neveu Hervé (2)
Payré Jacques (2)              Pérignon Michel (1)
Perrin François (2, samedi midi)
Piva Pierre (2)                    Plassart Georges (1)
Rahier Christian (2)             Ricordel Jean-Pierre (1)
Robert dit Ganier Jacques (1) Roger Guy (2)
Ros Jacques (2)                 Roselé Michel (2)
Savy Jacky (2)                   Schantz Alain (1)
Tersier Jean-Gilles (2)         Thouvenin Bernard (2)
Tiollier Jacques (2)              Uguen Daniel (2)
Valot Pierre (1)                   Vernier Guy (2)
Villalonga Guy (1)               Zink Wolf (1)

NB : Valot Pierre, ORSA artilleur activé avec notre promo