P.V. Assemblée générale
Promotion Plateau des Glières
BOURGES,
Restaurant “Le Caraqui”
Samedi 17 septembre 2011
 
L’assemblée générale de l’association “Promotion Plateau des Glières” s’est tenue le samedi 17 septembre 2011 à 18h30, en terrasse du restaurant “Le Caraqui” où a eu lieu ensuite le dîner de gala de la promotion.
La liste des participants figure en fin de procès verbal.
 
Conformément aux statuts, le bureau était constitué comme suit :
         - président                             Daniel Uguen
         - secrétaire                            Jean Blanchard
         - trésorier                     Jean-claude Laprévote
 
L’ordre du jour a été respecté.
 
1- Rapport moral.
 
Il a été l’occasion de souligner la bonne santé de notre association puisque, après la participation record de Coëtquidan (107) nous étions encore une soixantaine à rejoindre Bourges pour un week-end de rêve organisé par Serge et Annie Capet, week-end préparé de longue date et dont la réussite a été éclatante.
Outre la parfaite qualité de l’organisation et le grand intérêt des visites, nous avons tous remarqué les multiples petites attentions que nous ont réservées Annie et Serge, attentions auxquelles nous avons tous été très sensibles, mais il en est rendu compte par ailleurs.
Parler de bonne santé quand on passe de 107 à moins de 60 pourrait sembler paradoxal à certains mais je peux m’en expliquer.
Je pense qu’une bonne soixantaine représente désormais l’effectif sur lequel on pourra toujours compter, avec un noyau dur d’assidus auquel, en fonction du lieu proposé, des contraintes du moment, des aléas de santé auxquels nous sommes soumis à notre tour, viennent s’ajouter les camarades pour lesquels une fréquence annuelle paraît excessive et ceux, et c’est chaque année notre grand motif de satisfaction, qui viennent nous rejoindre pour la première fois (depuis 2004 c’est le cas)
Ce le fut encore cette année pour 3 camarades, Marcel Pujol, Jacques Boulenger et Jean-Paul Devos, comme depuis qu’existe notre association et c’est à mon sens l’élément très encourageant qui me permet de dire que notre association est bien vivante.
Pour rester dans le domaine des chiffres, ce sont 84 camarades qui, depuis 2004, sont venus à nos réunions au moins une fois. Nous étions 188 à la sortie de Coët, 25 camarades sont hélas décédés, nous restons donc à 163 et la sécheresse des statistiques m’oblige à dire que 84 ne représente guère plus de la moitié de ce total. C’est vrai, et l’interprétation peut alors conduire, suivant la vision plus ou moins optimiste que l’on peut avoir, à la théorie du verre à moitié plein ou à moitié vide. J’opterai résolument pour le verre à moitié plein et j’ai l’intime conviction que, si nous nous comparons à d’autres, ça n’est sans doute pas si mal.
Nous avons ensuite évoqué les récents soucis de santé de deux camarades qui ont dû se décommander dans les semaines précédant notre réunion, Jean-Pierre Thouvenin et François Levavasseur mais j’anticipe sur le point que va nous faire maintenant notre dévoué secrétaire Jean Blanchard.     
 
2- Informations du secrétaire.
 
2.1 Les frais de secrétariat : ils s'élèvent à 156,85 euros pour l'année écoulée (d'AG à AG) et se décomposent en
- 100.16€ d'abonnement pour le site.
- 49.11€ de timbres (il m'en reste 47 pour une valeur de 28.14€)
-7.58€ de fournitures (papier, enveloppes, encre)
 
2.2 Les nouvelles : elles ont été rares cette année, les malades se taisent. De bonnes nouvelles toutefois de Jean-Pierre Thouvenin, de François  Levavaseur, de Wolf Zink et de Bruno de Chillaz.
Grand silence des enthousiastes de l'an passé, plusieurs promesses de gascons quant à une participation à la réunion de Bourges.
 
2.3 Les polémiques :
2.3.1 Quelques réactions épidermiques ont fait suite au transfert du message demandé par Guy Villalonga. Dorénavant celui qui veut faire connaître son point de vue sur un sujet n'ayant pas de rapport avec la vie de la promo le fera directement et sans l'intermédiaire du secrétaire.
2.3.2 Les chèques qui ne sont pas encaissés immédiatement : la meilleure solution et de faire soi-même un virement bancaire directement au compte de la promo à partir de son ordinateur. (une autre solution, "plus risquée", serait de faire le chèque au nom du secrétaire qui, après l'avoir encaissé, ferait lui le virement sur le compte promo – délais 3 jours - juste une question de confiance).
 
 
 
3- Bilan trésorier.
 

PROMOTION PLATEAU DES GLIERES






COMPTE DE RESULTAT


Année : 2010

DATE :  20 février 2011





LIBELLE DES OPERATIONS PRODUITS CHARGES RESULTAT
COTISATIONS annuelles 2009 et antérieures 75,00   XXXX
COTISATIONS annuelles 2010 888,00   XXXX
COTISATIONS 2011et futures 160,00   XXXX
FRAIS secrétariat promo (administratif) et internet   195,70 XXXX
Gerbe journées promo   155,00 XXXX
INTERMEDIAIRE FONCTIONNEMENT COURANT 1123,00 350,70 772,30
Participation adhérents journées COETinclu foulards 11881,12   XXXX
Foulards cédés 70,00    
Remboursements journées COET(adhérents)    375,00 XXXX
Frais journées COET   11236,16 XXXX
INTERMEDIAIRE J PROMO 11951,12 11611,16 339,96
REPORT BILAN ANNEE 2009 6770,14   XXXX
TOTAL 19844,26 11961,86 7882,40
le solde des journées promo à COET est positif : 339,96€ tout en ayant pris en charge la dépense qui concerne les foulards.
Les dépenses administratives sont bien maîtrisées et en corélation avec le nombre de participants aux journées promotion de COET
La dépense de la gerbe est décomptée du fonctionnement courant.

Année 2010:  74 cotisants,



 
4- Suggestions de camarades.
 
Christian Rahier confronté récemment au douloureux problème de la rédaction de l’éloge funèbre de notre camarade Jean-Pierre Renaud, suggère et je pense qu’il a raison, qu’au niveau de notre association, soit réalisé un fichier dans lequel figurerait tous les éléments, fournis par les intéressés eux-mêmes bien entendu, permettant en ces circonstances difficiles, de ne pas avoir à harceler la famille pour obtenir des informations manquantes ou imparfaitement connues. Il s’agirait bien sûr d’un fichier protégé, inaccessible directement à partir du site promo, et auquel n’auraient accès que le président et le secrétaire. Christian fera une proposition détaillée en ce sens dans les semaines qui viennent et sa proposition, qui va occasionner un indéniable surcroît de travail à Jean Blanchard, n’a pas eu l’air d’effrayer ce dernier devenu un vrai pro de l’informatique. (ndlr : le fichier vous arrivera par mèl.)
Jacques Savy a souhaité que l’on évoque, comme indiqué dans le projet d’ordre du jour, l’hypothèse d’une réunion promo tous les deux ans au lieu de chaque année. Quand on passe de 107 à 56 l’année suivante, l’idée peut paraître intéressante à approfondir. Elle présente cependant un inconvénient de taille. Celui qui pour une raison conjoncturelle de santé ou de manifestation familiale doit sauter son tour, en prend alors pour 4 ans sans revoir les camarades et ce peut être le premier pas vers une mort lente annoncée contre laquelle il sera très difficile de lutter. 4 ans, à nos âges, ça commence à faire un bail !
Mieux vaut je pense, même si ce doit être à 50 seulement, nous retrouver tous les ans, libre aux camarades qui n’ont pu ou n’ont pas voulu venir, de nous rejoindre quand ils le souhaiteront. Ils seront toujours les bienvenus sans avoir jamais à se justifier de quoi que ce soit.
L’idée de “La Grande Garenne”, séduisante par sa position centrale et les bas tarifs pratiqués, a aussi été évoquée par Raymond Kuntzmann. Nous pourrions tout à fait, d’ici quelques années, y avoir recours une année sur deux par exemple, pour tenir compte du fait que nous avançons en âge, que les longs voyages en voiture peuvent être dangereux, sont une réelle fatigue et représentent une coût non négligeable. L’idée est bonne, gardons là précieusement en mémoire et attendons quand même d’avoir encore vieilli un peu pour ne pas la ressortir trop prématurément. Il n’empêche qu’une expérience “pour voir” est possible dès à présent.
Dépenses exceptionnelles
La difficulté croissante que nous avons lors de nos réunions à tenir l’objectif des 300€ par couple, hors frais de déplacement a été évoquée.
Bien que la situation financière de notre association soit satisfaisante (avoir de l’ordre de 8.000€), nous nous devons d’essayer de tenir cet objectif des 300€ autant que faire se peut. Cependant, et tenant compte du fait que ces 8.000€ ne sont pas le fruit des seules cotisations mais proviennent également d’excédents dégagés lors des réunions précédentes, il a été décidé que le Bureau pourrait autoriser les organisateurs des réunions futures, dans des limites raisonnables, à faire supporter par la caisse promo une partie des frais d’organisation de la réunion. Il en sera évidemment rendu compte au cas par cas lors de chaque assemblée générale.
Rappel : l’argent collecté par les cotisations annuelles (15€) est destiné au seul paiement des frais administratifs (papier, timbres, encre, site informatique...) supportés par notre secrétaire, au paiement de la gerbe déposée chaque année à la mémoire des camarades disparus, et au paiement de gerbes lors des obsèques de camarades auxquelles nous sommes représentés. (et si j’ai bonne mémoire, qui ont cotisé au moins une fois à notre association)
Au cours de cette discussion, Jacques Aragou a suggéré qu’un effort pourrait être fait au profit des compagnes de nos camarades décédés, désireuses d’assister à nos réunions promo. L’idée est généreuse et a été bien reçue mais il est vrai que, bien que cette possibilité soit rappelée lors de chaque décès et figure dans nos statuts, rares sont les épouses désireuses de participer à l’intégralité de nos rencontres. La présence de Catherine Michon a constitué une première cette année, après sa courte participation à Bordeaux. Madame Altorffer était présente à l’Ecole Militaire à Strasbourg pour la cérémonie du souvenir. Faut-il insister auprès de ces épouses, cette insistance pouvant être perçue comme quelque peu déplacée. Donnons nous le temps de la réflexion, Jean Blanchard recueillera vos avis, et comme ces épouses, sauf avis contraire, sont destinatrices de nos comptes-rendus, peut-être auront-elles aussi quelque chose à dire ? 
 
 
5- Réunion 2012 et perspectives ultérieures.
 
Alors que je redoutais un peu d’avoir quelques difficultés à trouver des bonnes volontés pour l’organisation de nos réunions futures (sauf celle de 2014 bien entendu) j’ai eu, et c’est encore un signe indéniable de notre vitalité, la grande satisfaction de trouver tout de suite des volontaires, non seulement pour 2012 mais aussi 2013 voire 2015, tous ceux qui ont été sollicités répondant par l’affirmative.
Qu’ils en soient remerciés au nom de tous et nous pouvons d’ores et déjà annoncer que pour 2012, ce sera les 28/29/30 septembre, à ROCHEFORT, les organisateurs étant Xavier Barassin et Jacques Doireau.
En 2013, ce sera SARLAT et sa région, à une date que nous définirons ultérieurement, avec un comité d’organisation composé de Raymond Kuntzmann, Claude Drancé et Michel Roselé.
J’ai même lancé un ballon d’essai pour 2015, impressionné que j’avais été, comme beaucoup d’entre vous, par la solennité et l’austère beauté du cadre du Mont Sainte-Odile, particulièrement propice à l’introspection, ballon d’essai donc en direction de Mireille et Claude Collin qui, bien qu’ayant déjà donné en 2008, ont dit oui tout de suite me confortant dans l’idée de grande générosité qui nous anime. Rien n’est fait cependant car nous n’avons pas évoqué 2015 en assemblée générale et il ne s’est agi que d’une initiative de ma part. Nous en reparlerons le moment venu mais quelle satisfaction.
Un mot enfin sur 2014, ARROMANCHES et Gérard Legout, qui après nous avoir bluffé en 2005, nos papilles s’en souviennent encore, a décidé d’accorder une place de choix à la promo dans le déroulement des manifestations liées au soixante-dixième anniversaire du débarquement de juin 1944.
1944, c’est à peu de choses près l’année où naissaient les futurs officiers de la promotion “Plateau des Glières”.
Au même moment, des jeunes d’une vingtaine d’années, en pleine force de l’âge, acceptaient de donner leur vie pour que nous, la génération suivante, puissions vivre dans un pays libre, libéré du joug nazi dont nul ne peut imaginer le niveau d’asservissement auquel nous aurions été soumis sans leur héroïque sacrifice.
Ceux qui avaient alors 20 ans et qui ont survécu en ont désormais 90. Ils sont moins de 70 à être répertoriés aujourd’hui et il est vraisemblable qu’il n’en restera quasiment aucun pour le quatre-vingtième anniversaire. C’est donc maintenant qu’il fait une dernière fois les honorer.
Je crois sincèrement qu’outre l’immense plaisir que nous aurons à nous retrouver en promotion constituée pour assister et prendre notre part à ces émouvantes cérémonies, nous avons, nous officiers, un devoir moral vis à vis de ces vétérans, devoir de présence, de reconnaissance  admirative et respectueuse, pour ces hommes qui ont eu le bonheur d’être épargnés et de venir jusqu’ à nous témoigner du sacrifice de tous les autres.
Après cet accès de lyrisme, un peu de pragmatisme. Cette commémoration est pour Gérard Legout une très lourde charge, et si son attachement à la promo n’était pas aussi fort, il se passerait volontiers de se compliquer encore la tâche en voulant faire en sorte que nous soyons associés au mieux et à une place de choix à toutes ces manifestations.
Dès aujourd’hui, nous savons qu’il faudra prévoir 3 nuits au lieu des 2 nuits habituelles. Le 6 juin 2014 sera un vendredi. Les cérémonies commenceront à partir du jeudi, et nos activités spécifiquement promo pourront avoir lieu le samedi. Quoi qu’il en soit, Gérard Legout sera en mesure à l’été 2012 de nous donner une ébauche de programme mais ce dont il aura besoin au plus tôt, sera une idée aussi précise que possible des effectifs, tout particulièrement pour les réservations hôtelières, les plus difficiles à gérer.
Il souhaite donc, qu’au moment où vous vous inscrirez pour Rochefort 2012, vous puissiez, de façon aussi responsable que possible, et ceci que vous veniez ou non à Rochefort, prendre position sur votre participation, avec le nombre de personnes, à Arromanches 2014, peut-être même avec le versement d’un acompte dès cette pré-inscription mais rien n’est encore défini.
En résumé, par rapport aux engagements qui seront pris en 2012, s’il sera sans doute possible de se désister pour des cas de force majeure, il sera impossible de se réveiller au dernier moment en demandant à être raccroché aux festivités. Il aura absolument fallu prendre date en 2012, ou ...avoir beaucoup de chance. Je pense avoir ainsi traduit fidèlement ce que m’a confié Gérard Legout, et nous devons bien sûr, lui faciliter la tâche au maximum.
 
6- Renouvellement du bureau
 
Ce point de l’ordre du jour est intervenu en fin d’assemblée générale. Nous étions en extérieur, il commençait à faire frais et les effluves du dîner de gala commençait à titiller certains estomacs. Toujours est-il que le bureau a été reconduit à l’unanimité dans son intégralité à savoir : 
- président         Daniel Uguen, vice-président Patrick Bazaille
- secrétaire        Jean Blanchard, adjoint Alain Schantz
- trésorier         Jean-Claude Laprévote, adjoint Jacques Doireau
 
Liste des participants (56)
Bourges, septembre 2011
 
Alentado Raymond (2)        Aragou Jacques (2)              Barassin Xavier (1)              Bazaille Patrick (2)
Béreil Jean-Louis (1)           Blanchard Jean (2)    
Boulenger Jacques  (1)       Capet Serge (2)
Charrut Clément (2)             Coatleven Bernard (2)
Collin Claude (2)                  Dandréis Christian (2)          Devos Jean-Paul (1)            Doireau Jacques (2)
Drancé Claude (2)                Job Christian (1)          Kuntzmann Raymond (2)     Laprévote Jean-Claude (2)
Legout Gérard (1)                 Mandine Gérard (2)              Michon Catherine (1)            Neveu Hervé (2)                    Payré Jacques (2)                Piva Pierre (2)                       Pujol Marcel (1)                     Rahier Christian (2)
Roger Guy (2)                       Roselé Michel (2)                  Savy Jacques (2)                  Schantz Alain (1)                           Tersier Jean-Gilles (2)          Uguen Daniel (2)       
Vallet Daniel (1)                      
 
Liste des camarades décédés (25)
Bourges, septembre 2011
 

Pierre-Yves JACOB 1/1

Bernard LABRUDE 1/1

Claude BENJACAR 1/2

Jean-Marie de PENFENTENYO 1/2

André MALIET 1/2

Eugène BOULARD 1/3

Jean-Jacques RAMIARIJAONA 1/3

Francis RENARD 1/3

Michel ALTORFFER 1/4

Gérard DEGANS 1/4

Gilbert DROUANT 1/4

Hubert FRESSE 1/4

François GENIN 2/1-15/10/2005

Jean-Michel LEVACHER 2/1-22/06/2010

Patrice MICHON 2/1-25/06/1996

Michel PERICHON 2/1-10/09/2010

Alain GUINET 2/2-15/04/2007

Alain DARD 2/3

Daniel MASSOT-LABROSSE 2/3-12/09/2010

André GASTAGNAGA 2/4

Michel DEJOAN 3/1-21/01/2009

Jean-Pierre RENAUD 3/1-30/06/2011

Jean CRUCIANI 3/2

Daniel MAISONGRANDE 3/2

François MONTLOUIS-FELICITE 3/2